CONTACTEZ-NOUS VIA WHATSAPP
Politique sur les cookies
Les cookies sont essentiels pour l'optimisation de notre site Web. Ils nous aident à enregistrer les statistiques générales d'utilisation et de stocker d'autres informations qui nous permet de fournir des fonctionnalités telles que l'outil de comparaison. Ces cookies ne stockent aucune donnée personnelle identifiable. Lien vers les cookies

29/07/2020

Autorisé à conduire : La liste de contrôle de Ford pour les nouveaux conducteurs et qui sert également de rappel pour ceux de retour sur les routes !

Nous contacter


Casablanca, 16 Juillet, 2020 - Vous avez réussi votre test, obtenu votre permis, maintenant il est temps de sortir, de profiter de la liberté et de partir à la découverte de la route.

A la sortie du confinement, vous avez l’impression que vos compétences sont devenues un peu rouillées. Le trafic peut être plus important que ce dont vous vous souvenez et la vitesse à laquelle les choses se passent autour de vous peuvent sembler plutôt intimidantes après des semaines (des mois) de confinement.

Pour vous aider à retrouver le rythme, Ford a établi une liste de contrôle pratique sur ce que vous pouvez faire pour s’assurer que votre retour sur les routes soit agréable et sans risque.


1)      Bouclez votre ceinture! - Cela doit toujours être la première chose que vous et tous vos passagers - à l'avant et à l'arrière - doivent faire lorsque vous montez dans la voiture. Lorsqu'elles sont utilisées correctement, les ceintures de sécurité réduisent les risques de blessures mortelles pour les passagers sur les sièges avant de 45% et les risques de blessures modérées à sévères de 50%. En tant que conducteur, c'est également votre prérogative - et en fait votre responsabilité - de vous assurer que vos passagers attachent leurs ceintures.


2)      L'excès de vitesse est mortel - Alors ne le faites pas, sérieusement ! C'est aussi simple que ça. Restez toujours dans la limite de vitesse permise (ou bien en dessous si vous roulez sur des routes mouillées, verglacées, étroites ou venteuses). Les jeunes conducteurs en particulier sont plus susceptibles de considérer la vitesse au volant comme excitante et sont spécialement enclins à s'approcher des virages trop rapidement et à doubler dangereusement. L'Organisation mondiale de la santé déclare qu'une augmentation de la vitesse moyenne de 1 km/h entraîne généralement une augmentation de 3% du risque d'accident avec dommages corporels et une augmentation de 4-5% d'accidents mortels.  Pourquoi risquer votre sécurité ou une contravention pour excès de vitesse juste pour arriver à votre destination un peu plus tôt.


3)      Le talonnage n'est pas sympa- la question du talonnage présente deux aspects et un peu de considération des deux côtés peut éviter la tension sur la route. Sur les autoroutes à plusieurs voies, la voie de dépassement est conçue pour permettre le passage d'un trafic plus rapide. L'idée est d'utiliser la voie pour doubler, puis de la quitter - et ne pas y rester pour tout le trajet. Le partage de la voie de dépassement comme il est prévu devrait vous mettre à l'écart des conducteurs qui ressentent le besoin de flirter avec la loi en roulant à tombeau ouvert dans un bruit d'enfer. Si vous êtes une de ces personnes, alors s'il vous plait, prenez en considération la sécurité des autres usagers de la route. Faire clignoter rapidement vos phares et talonner d'autres conducteurs n'est pas sympa ; cela réduit vos options si quelque chose devrait se produire.


4)      Documents officiels – Assurez-vous d'avoir les documents nécessaires dans votre véhicule. Cela veut dire : votre permis de conduire, une copie de votre police d'assurance, le certificat d'immatriculation et les informations en cas d'urgence. Les lois concernant les documents que vous devez avoir en votre possession varient selon les pays et même selon les états ou provinces. Alors faites vos recherches et gardez tout à portée de main.  


5)      Heures de pointe - Rouler au pas dans les embouteillages lors des heures de pointe peut être frustrant pour tout conducteur, expérimenté ou non. Essayez de garder assez de distance entre vous et la voiture qui vous précède afin d'avoir le temps de réagir à un freinage brusque – en règle générale, gardez toujours une longueur de trois voitures comme distance vous séparant de la voiture qui vous précède. Apprenez à connaitre les fonctionnalités de votre voiture et comment elles peuvent vous aider.


6)      L'ABS est votre ami - Le système de freinage antiblocage peut être très utile pour les nouveaux conducteurs. Il vous permettra de maintenir le contrôle du volant et la stabilité du véhicule en empêchant les freins de se bloquer et la voiture de déraper. Si l'ABS est activé, vous pourriez sentir la pulsation de la pédale sous votre pied et vous pourriez entendre les roues se bloquer et se débloquer. Ne vous inquiétez pas, c'est juste le système qui fait son travail.


7)      Éliminer les distractions - La distraction au volant s'applique à tout ce qui peut vous amener à quitter la route des yeux. Que ce soit en prenant une gorgée de café, en surveillant vos passagers dans le miroir ou en envoyant des SMS tout en conduisant, la perte de concentration mentale pendant la conduite entraîne chaque jour des milliers d'accidents dans le monde . Les systèmes activés par commandes vocales comme le SYNC3 de Ford sont conçus pour faciliter certaines tâches qui autrement, pourraient causer des distractions aux conducteurs. Principalement le conducteur doit toujours se concentrer sur la conduite en toute sécurité.


8)      Posez votre téléphone de côté - Bien que vous sachiez pertinemment qu'il ne faut pas utiliser votre téléphone portable en conduisant (ou le poser sur votre jambe ou le placer entre votre épaule et l'oreille), il est important de vous rappeler que cela s'applique également aux feux rouges – en vertu de la loi, vous êtes toujours en train de conduire quand vous vous arrêtez à un feu rouge. Si vous vous faites attraper, la police ne pensera pas que le Snapchat selfie est aussi important que vous l'auriez pensé.


9)      La conduite de nuit - Conduire pendant la nuit apporte un niveau de complexité nouveau: évaluer les distances est difficile, et il est de loin plus dur de repérer les dangers dans l'obscurité. Gérer les lumières aveuglantes du trafic venant en sens inverse ne fait qu'aggraver cette situation. Alors, ralentissez pour vous donner un peu plus de temps pour réagir à tout ce qui pourrait vous surprendre. Il faut se rappeler que vous devez également baisser vos feux de routes pour le trafic venant en sens inverse. Et n'oubliez pas les principes fondamentaux : gardez vos fenêtres propres pour maximiser la visibilité la nuit.


10)      Éviter les obstacles - Cela peut sembler évident, mais s'il y a des nids de poules ou si la route est glissante, ralentissez afin de pouvoir les anticiper et les éviter. Si votre véhicule est équipé du système de contrôle électronique de la stabilité (ESP), cela peut également être d'une grande aide. L’ESP utilise un système de capteurs conçu pour assurer la stabilité lorsque votre véhicule commence à dévier de votre trajectoire prévue, en freinant les roues individuelles et en réduisant le couple moteur au besoin.


11)      Apprenez à connaitre votre voiture – assurez-vous que vous sachez quoi faire en cas d'accident. Allumez vos feux de détresse. Éteignez le moteur et assurez-vous que vous et vos passagers allez bien. Ayez vos papiers et vos numéros d'urgence locaux sous la main. Vérifiez que vous pouvez sortir de votre véhicule en toute sécurité et si oui, mettez-vous à l'abri. Si une autre partie est impliquée, échangez les informations. Soyez calme, serviable et prévenant dans ce contexte chargé d'émotions.

 

Pour télécharger le document Word de ce communiqué de presse en arabe, cliquez ici

Pour télécharger le document Word de ce communiqué de presse en français, cliquez ici



Actualités